Un site trop paisible (Monyclaire)

 

La couverture ressemble à un tableau d’artiste. Sur le haut, un chalet fleuri dominé par des arbres. Sur la partie du bas, une femme, palette et pinceau en main, semble réfléchir en regardant une toile invisible. Par-dessus son épaule, un blondinet sourit un peu.

Une association permet à des enfants défavorisés de partir en juillet ou en août. Ça commence mal pour Perrine, séparée de son petit frère de trois ans, mais plutôt bien pour Justin qui rencontre une mamie sympathique. Ces deux-là s’entendent à merveille, alors mamie s’arrange pour le faire revenir à chaque période de vacances. Jusqu’au jour où… l’atmosphère a changé.

 

Je me suis attachée à Justin, ce fils de parents pauvres, ce héros plein de ressources, mais non dénué de peur. « Un site trop paisible » pourrait convenir aux enfants tant il se dégage d’amitié, de joie de vivre. D’amour et de suspens. Simple, au style lié, il se lit facilement.

Ce livre montre aussi comment il est simple d’accompagner la jeunesse dans la vie de manière responsable.

Elisabeth Charier

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0