Tome 2 : Invasion des terres tagas

 

 

 « Gahila appartient à l’Asham[1]. S’il nait deux Promis, la nature protégera le premier qui ouvrira les yeux sur ce monde et pas un sort ne saura contrer cette décision. »

Cet écrit de Râad devint une prophétie qui s’inscrivit à jamais dans le Pacte, car Araya avait ressenti la conscience de Gahila en même temps que son hôte. La petite lune s’était exprimée à sa façon.

Voilà pourquoi le grand-mage désirait que l’enfant de Sylah voie le jour en premier.

 

Concentrée sur ses sujets, Bahass n’entendit cette pensée primitive qu’au moment de la conception de Talah, son premier Promis.



[1] Asham : titre que les Gahiliens donnent au Promis qui a fusionné avec une entité.