Rhapsodie pour un ange (Paul Durand Degranges)

18,45 euros ISBN  978-2-8225-0104-0

 

 

Ce récit, ce thriller (ou ce policier, difficile de le fixer précisément) se place du côté du tueur. Mais attention, pas n’importe quel tueur. Un ange déchu, mais pas n’importe quel ange…
Ange est accompagné par son Jiminy cricket. Jean. Grâce à lui on découvre pourquoi il tue ses premières victimes.
Ange fait le gigolo pour l’argent, il n’aime personne.
Ponctuant les parties du livre, l’auteur nous traduit « Bohemian rhapsody » de Queen (j’aime beaucoup ce morceau)
La douceur du récit tranche vraiment avec l’horreur de ce qu’il commet, l’écriture est sobre, presque prude. Pas d’étalage d’hémoglobine donc. On navigue aisément entre new York et Paris entre présent et passé, ce qui donne un rythme à la lecture. Les conversations oscillent entre façon théâtre (Jean : … Ange :…) et façon roman (avec des tirets), le tout, ponctuées de phrases, de mots en italique (la pensée d’Ange).
J’en arriverais presque à m’attacher à ce garçon, d’autant qu’il y a un côté fantastique dans ce récit.
Ange : victime ou assassin. C’est bien difficile à dire.

Un coup de cœur pour ce livre, fine écriture qui emmène le lecteur dans le monde des gays (un endroit inconnu pour moi) tout en tendresse, parfois en huis clos.
Franchement, je recommande

Elisabeth Charier

 

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Lecteur (mardi, 20 novembre 2012 15:25)

    J'ai eu l'occasion de lire ce livre. Même s'il est très drôle par moment et quasiment surréaliste, j'ai eu parfois l'impression que la souffrance (les souffrances ?) du personnage principal sont partagées par l'auteur.

  • #2

    fantasy666 (mardi, 20 novembre 2012 19:38)

    je pense que tout auteur met forcément un peu de lui dans ses créations

  • #3

    Paul DD (samedi, 27 avril 2013 19:38)

    Suite à la disparition des éditions Kirographaires ce livre est disponible sur Amazon au format Kindlle : http://amzn.to/12ONAg5.

  • #4

    monyclaire (mardi, 02 juillet 2013 08:41)

    Un livre qui m'a surpris et qui m'a plu alors que le sujet parle pour le moins de violence. Beaucoup d'assassinats et pourtant... On entre dans la vie du narrateur, Ange, on voit par ses yeux, on ressent ses émotions, ses angoisses, ses questions. Très vite, on comprend qu'il s'agit là d'un tueur mais d'un tueur presque par obligation, par esprit interposé, celui du mal.
    Les crimes sont signalés mais l'auteur ne s'appesantit pas sur leur description, là n'est pas l'intérêt du récit. Donc pas d'hémoglobine à outrance alors que les meurtres sont, eux, assez sordides.
    Ce récit m'a fait penser à une enquête à contre sens, le tueur cherchant à comprendre, à se comprendre. Pourquoi en est-il arrivé là ? Son comportement cynique n'est qu'une façade qui masque les noirceurs de sa vie. Dois-je l'avouer ? J'ai aimé ce personnage malgré tout.
    Le récit balance entre passé et présent, sans jamais perdre le lecteur. Au milieu des dialogues, l'auteur nous fait part des pensées de son personnage par des phrases en italique. C'est bien trouvé et apporte encore plus de poids, rend l'ensemble encore plus vivant, plus réel. L'histoire est bien rythmée, l'ensemble bien écrit. Bref, un livre que je n'ai pas eu envie de lâcher. Un très bon récit, merci à l'auteur pour ce bon moment de lecture.